0 In Douceur de vivre

La peur du célibat

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du célibat et des relations amoureuses.

Commençons par remonter un peu le temps… J’ai longtemps été célibataire, et pour tout vous dire, je ne le vivais pas très bien. J’avais l’impression d’avoir un problème, que quelque chose n’allait pas chez moi. Cette sensation était aussi alimentée inconsciemment par l’environnement extérieur (les personnes qui essaient de vous trouver quelqu’un, les personnes qui vous demandent “comment ça se fait que tu es célibataire ?”, mais aussi les dîner en famille ou entre amis quand vous êtes l’une des seules personnes à ne pas avoir de compagnon/compagne).

Au fond, j’ai quand même toujours eu une partie de moi qui avait confiance que tout irait bien et que j’étais normale. Mais, ça ne m’a pas empêchée de faire des erreurs et de prendre des décisions qui n’étaient pas du tout alignées avec mes valeurs, de faire des choix qui n’étaient pas bons pour moi : me mettre en danger, être dans des relations malsaines qui ont fait ressortir, je dirais, la pire version de moi à cette époque. Le fait de mal vivre le célibat m’a dirigée vers des relations qui ne me convenaient pas du tout, sûrement par peur d’être trop exigeante et de rester seule.

Cela dit, ces expériences m’ont permis de connaître ce que je ne voulais surtout pas et de comprendre qu’on est rarement trop exigeant concernant ce qui est bon pour soi.

J’ai envie de vous partager quelques petites choses que j’ai apprise de ces années :
– avant tout, il faut être bien avec soi-même car comment créer une relation avec une personne extérieure si on n’a pas une bonne relation à l’intérieur ?
– suivre son intuition : on sait souvent les personnes qui sont saines pour nous, avec qui on peut co-créer sur ce chemin.
– se demander si on est en train de suivre notre cœur ou nos peurs avant de prendre des décisions.
– travailler sur soi, c’est un investissement très précieux pour mieux se comprendre et savoir ce qui est important pour nous

Aujourd’hui, j’ai un amoureux formidable depuis un peu plus de 4 ans et demi et je suis très heureuse dans cette relation. Quand je l’ai rencontrée, je n’étais pas forcément ma meilleure amie, mais j’avais quand même beaucoup évoluée sur ma relation avec moi-même, ce qui m’a permis de m’ouvrir. Et, lorsqu’on a commencé à se fréquenter, j’ai compris très rapidement que je pouvais avancer les yeux fermés et que je pouvais me lancer dans cette relation avec confiance.

Etre célibataire n’est pas un “problème”. Si vous êtes heureux de cette façon il n’y a aucune obligation à être en couple. Si vous avez envie de trouver un amoureux ou une amoureuse, n’oubliez pas que votre cœur est votre meilleur allié et que vos peurs sont seulement des parties de vous qui ont besoin d’être rassurées. Choisissez des relations par amour et non par peur d’être seul. Cultivez votre self-love et revenez à ce qui est important pour vous.

Et vous, quel est votre regard sur le célibat et les relations amoureuses ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.